Reporters sans Frontières envoie 4 cyberdissidents et webloggers à la réunion préparatoire de Genève : Zouhair Yahyaoui (Tunisie), Ibrahim Lutfy (Maldives), Cai Chongguo (Chine) et Jay Bakht (Iran). Il s'agit de faire contrepoids à la participation de pays répressifs en la matière.
Ils sont porteurs de 5 recommandations : à consulter ici. En résumé : Toute législation doit être fondée sur le principe de la liberté d'expression, seul l'internaute peut décider des informations auquelles il peut accéder, seul un juge doit pouvoir décider de l'interdiction d'une publication en ligne, la compétence d'un état ne peut s'exercer que sur des contenus hébergés sur son territoire ou s'adressant spécifiquement à ses internautes et enfin les responsables de publication en ligne (y compris pour les sites personnels) doivent bénéficier des mêmes protections que celles des journalistes professionnels.