Le blog de Laurence, mamie conteuse

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 15 mars 2005

Poèmes ( C'est fini!)



Quelques-unes des poésies ci-dessous, illustrées par Valentin Besson,ont été publiées sous le titre "Petits, petits, petits..."par les éditions "Fer de Chances", aujourd'hui disparues.

Poèmes (suite )


La panne de courant

Le ver luisant n'est pas content,
Il est en panne de courant.

Il fait tout noir dans mon jardin.
On n'y voit rien sous la tonnelle.
" N'auriez-vous pas une chandelle"?
Ont réclamé les immortelles.

Le souci
A demandé si
Ca durerait toute la nuit.

Le réséda s'est mis à rire.
S'est mis à rire et à chanter
Parmi les parfums de l'été.

Le ver luisant est content.
Dans mon jardin on s'amuse.
On joue de la cornemuse.
Le ver luisant est content.
Vivent les pannes de courant!

Le mariage de la souris

Qu'offrirai-je à la souris?
Elle m'invite à sa noce.

Quelques cosses
De petits pois frais cueillis?
Du maïs, du blé, du riz?
Du porto pour son mari?
Du dentifrice et une brosse
Pour faire la chasse aux caries,
Ou un voyage à Paris?

Que de questions je me pose!
Ah! je suis bien indécis!


Trois petits canards

Trois petits canards
Qui jouaient à la marelle,
Trois petits canards
Bousculaient les nénuphars.

Et c'est la grenouille
Qui les appelait "vilains"!
Et c'est la grenouille
Qui les a poussés dans l'bain!

Trois petits canards
Qui jouaient à la marelle,
Trois petits canards
Se secouaient dans la mare.

Et c'est la grenouille
Sur la feuille de nénuphar
Et c'est la grenouille
Qui riait des p'tits canards!


Tous droits réservés.

dimanche 13 mars 2005

Poèmes ( suite )


Mille-pattes
" Qu'est-ce qui passe ici si tard"
Et fait tout ce tintamarre?

Mille-pattes, qui défiles
Avec tes souliers ferrés,
Tu réveilles le quartier!
Marche à pas de loup,
Marche à pas feutrés,
Regarde où tu mets les pieds!




La fourmi

D'avoir beaucoup travaillé,
La fourmi est fatiguée.

Elle s'endort sur la mousse,
Sur la mousse verte et douce.

Mais la mousse était mouillée.
La fourmi s'est enrhumée.

Elle tousse! Elle tousse!
Couchée sur la douce mousse...

Le petit nuage

A la fête du village
Un gentil petit nuage
Achète pour son papa
Une barre de nougat.

Et pour qu'elle soit plus belle,
Il la noue d'un arc-en-ciel.


Tous droits réservés.

samedi 12 mars 2005

Poèmes ( suite )


Le petit poussin

Le petit poussin
N'est pas à l'école,
Cui, cui, cui.

On l'a mis au lit,
Il a la rougeole,
Cui, cui, cui.

Le docteur a dit:
Cui, cui, cui:
"Qu'on donne au poussin
Un verre de vin
Et des pissenlits
Cuits, cuits, cuits."

Les coccinelles

J'ai vu des coccinelles
En robe de dentelle

Et en bonnet pointu
Sur un chemin perdu

Qui cueillaient des mûres
Pour leurs confitures.

Elles ont le nez barbouillé
D'en avoir beaucoup mangé!


Tous droits réservés.

dimanche 6 mars 2005

Poèmes ( suite )


Il était une fois

Il était une fois
La fille d'un roi
Qui n'aimait pas la tarte,
La tarte à la rhubarbe.

On la traîne dans la tour.
On l'enferme à double tour.
Elle voyait les souris
Qui trottinaient dans son lit.

Il était une fois
La fille d'un roi
Qui a-do-rait la tarte,
La tarte à la rhubarbe.

Deux petites poules


Deux petites poules
Ont pêché la moule

Dans les flaques d'eau
Laissées par les flots,

Puis elles sont allées
La vendre au marché.

Achetez la moule
Des petites poules!
Achetez! Achetez!

Matin

La prairie s'éveille
Sous un grand soleil.

"J'ai bien mal dormi"!!
Dit la pâquerette.

""Moi bien mal aussi!
Dit le myosotis.

C'est la faute à la rainette
Qui jacasse dans l'herbette.

C'est la faute au bouton d'or
Qui ronfle tellement fort"!

Une touffe de verveine

Une touffe de verveine
Qui courait la pretentaine,
Rencontre un brin de muguet
Gai.

Ils se sont mis à danser,
A petits pas sous les chênes,
Une touffe de verveine,
Un joli brin de muguet.



Tous droits réservés.

vendredi 4 mars 2005

Poèmes ( suite ).




La lune

Perchée
Sur un arbre du bois
Que faisait la lune
Ce soir-là ?

Elle tricotait des mitaines
En gardant ses moutons
Dans la grande plaine.

Ses moutons noirs,
Ses moutons blancs,
Mordus au talon par le vent.

La fille du moucheron


La fille du moucheron
Est tombée dans le potage.
La fille du moucheron
Est tombée dans le bouillon.

Elle avait mis ses gants blancs,
Sa robe ornée de rubans
Et son collier de diamants.

Elle s'en allait en visite.
Elle est tombée dans la marmite!

La fille du moucheron
A renversé le potage
La fille du moucheron
A renversé tout le bouillon!


Le grillon

Un grillon fumait la pipe.
Sa femme faisait la lippe

Et disait: "Ca sent mauvais.
Va-t-en fumer dans le pré

Sous les grandes herbes
Et les feuilles vertes.

Et prends ton panier
Pour cueillir l'aubépine.

Et prends ton panier
Pour cueillir du muguet!"

Pluie

Le jardin a du souci.
Le jardin n'est pas tranquille.
Il pleut sur la ville,
Il pleut sur les buis,
Il pleut dans la nuit,
Il pleut sans répit
Sur les camomilles
Et sur les soucis
Et sur les lauriers.

La vilaine pluie,
Elle va tout noyer!



Tous droits réservés.

.

mardi 1 mars 2005

Poèmes ( suite )


Un petit oiseau

Un petit oiseau
Jouait au cerceau
Avec la lune.
Il n'y en a qu'une!

La lune est tombée dans l'eau,
Plouf! Au milieu du ruisseau.

L'oiseau pleure dans le bois.
Donnez-lui un clair de lune!
L'oiseau pleure dans le bois.
Donnez-lui un peu de joie!

Le cheval

Un cheval en carton
Qui joue du mirliton

Le soir quand il est seul
Sous les calmes tilleuls.

Un cheval un peu fou
Qui aime la musique

Et qui chante des blues
Lorsque la nuit est douce.




Un petit chat blanc

Un petit chat blanc
Qui avait des ailes,
Dit à sa maman:
" Je m'en vais au ciel!

Quand les étoiles s'allument
Au coeur de l'immensité,
Voltigeant comme une plume,
Je veux danser sur la lune! "

Il partit un beau matin
Qui sentait l'herbe et le thym
Et jamais il ne revint.

Le loup

Le vent se fâche.
Brr...Il fait froid!

Le loup prend sa hache
Pour couper du bois.

Il fera ce soir
Un grand feu de joie.

Mais il s'est coupé la patte.
Le loup saigne, le loup boite.

Sa femme l'a mis au lit
Et lui fait de la tisane.
Sa femme l'a mis au lit
Et lui donne un peu de whisky.



Tous droits réservés.

lundi 28 février 2005

Poèmes ( suite )


Un lapin

Un lapin qui se promène.
Il est allé chez la Reine.

"S'il vous plaît, Votre Majesté,
Donnez-moi un bel habit
Pour danser dans les taillis.

Donnez-moi un pull tout doux,
Un kilo de roudoudous.

Donnez-moi une sucette,
Une paire de chaussettes.

Moi,
Je vous donne mon coeur fou,
C'est pour vous aimer beaucoup !"

La chaise

Il était une chaise
Qui avait mal aux pieds.
Il était une chaise
Qui avait trop dansé
Le soir sous les ormes
Quand les enfants dorment.

Elle s'en allait boitillant,
Un beau matin de printemps.
C'était une chaise
Qui rentrait du bal,
C'était une chaise
Qui avait très mal
Aux pieds.

dimanche 27 février 2005

Poèmes (suite)


La maison

La maison regarde
Le chemin qui marche
A travers les vignes
Et sur les collines.

Elle voudrait s'en aller
Mais quelqu'un l'a attachée.

Si elle était un chemin,
Elle s'en irait très loin
A travers les vignes
Et sur les collines,
Par les plaines blondes,
Les forêts profondes,
Jusqu'au bout du vaste monde!

L'arbre

L'arbre a dit à la maison:
"Je sais de jolies chansons
Que les oiseaux ont chantées
Tout l'été!

Mais les oiseaux sont partis,
Le vent pique.
Sans feuilles sous le ciel gris,
Je suis triste."

Poèmes (suite)


Les bonshommes de neige
Deux bonshommes de neige
Sont dans le jardin
Qui mangent des fraises
Et cueillent du thym.

Quand j'ai crié: "Au voleur!"
Ils sont partis dans la lune
En sautant à cloche-pied
Par-dessus les groseilliers.

Pluie

La pluie, la pluie,
Comme il fait gris!
La pluie, la pluie,
Est-ce la nuit?
La pluie, la pluie
Bat les chemins.
La pluie, la pluie
Noie le jardin.

Poèmes (suite)


La cocotte

Une cocotte en papier
A picoré mes framboises.
Une cocotte en papier
Qui secoue les framboisiers.

samedi 26 février 2005

POEMES



L'escargot

L'escargot va à la ville
Chercher une automobile.

Il est tellement fatigué!
Il ne peut plus se traîner.

Il n'a qu'une corne.
Il est triste et borgne.

Plaignez le pauvre escargot
Qui s'en va sur ses béquilles.

Plaignez le pauvre escargot
Qui va chercher une auto!


Comptine


Sur une rivière
Un vieux dromadaire
Qui revient de guerre
Dans une soupière.

Il est très malade
Il s'en va au Tchad(e)
Manger des salades
Et du poireau vert
Au bord du Niger.

Poèmes pour les petits.


J'ai composé cette (ces) histoire(s)- simple(s), simple(s), simple(s),
Pour mettre en fureur les gens- graves, graves, graves,
Et amuser les enfants- petits, petits, petits.
Charles Cros

vendredi 25 février 2005

Bientôt le coin des enfants.


Et cric et crac ... des histoires vont sortir du sac !